Organisation Nationale Anti Dopage (ONAD) Fédération Wallonie-Bruxelles

Substances et méthodes interdites en compétition


S6 STIMULANTS

Tous les stimulants, y compris tous leurs isomères optiques (par ex. d- et l) s’il y a lieu, sont interdits:

a. Stimulants non-spécifiés

Adrafinil;
Amfépramone
;
Amfétamine
;
Amfétaminil
;
Amiphénazole
;
Benfluorex
;
Benzylpipérazine
;
Bromantan
;
Clobenzorex
;
Cocaïne
;
Cropropamide
;
Crotétamide
;
Fencamine
;
Fénétylline
;
Fenfluramine
;
Fenproporex
;
Fonturacétam
[4-phenylpiracétam (carphédon)];
Furfénorex
;
Lisdexamfétamine
;
Méfénorex;
Méphentermine
;
Mésocarb
;
Métamfétamine(d-)
;
p-Méthylamphétamine
;
Modafinil
;
Norfenfluramine
;
Phendimétrazine
;
Phentermine
;
Prénylamine
;
Prolintane.

Un stimulant qui n’est pas expressément nommé dans cette section est une substance spécifiée.

b. Stimulants spécifiés

Incluant sans s’y limiter:

(exemples)

4-Méthylhexan-2-amine
(méthylhexaneamine);
Benzfétamine
;
Cathine [1]
;
Cathinone
et ses analogues, par ex. méphédrone;
méthédrone,
et α- pyrrolidinovalerophénone;
Dimethylamphétamine
;
Ephédrine [2]
;
Epinéphrine [3]
(adrénaline);
Etamivan;
Etilamfétamine
;
Etiléfrine
;
Famprofazone
;
Fenbutrazate;
Fencamfamine
;
Heptaminol
;
Hydroxyamphétamine
(parahydroxyamphétamine);
Isométheptène
;
Levmétamfétamine
;
Meclofénoxate
;
Méthylènedioxyméthamphétamine
;
Méthyléphédrine [2]
;
Méthylphénidate
;
Nicéthamide
;
Norfénefrine
;
Octopamine
;
Oxilofrine
(méthylsynéphrine);
Pémoline
;
Pentétrazol
;
Phénéthylamine et ses dérivés
;
Phenmétrazine
;
Phenprométhamine
;
Propylhexédrine
;
Pseudoéphédrine [4]
;
Sélégiline
;
Sibutramine
;
Strychnine
;
Tenamfétamine
(méthylènedioxyamphétamine);
Tuaminoheptane
;

et autres substances possédant une structure chimique similaire ou un (des) effet(s) biologique(s) similaire(s).

SAUF:

  • Clonidine
  • Les dérivés de l’imidazole en application topique/ophtalmique et les stimulants figurant dans le Programme de surveillance 2017 [5].

 

 

NOTES:

  • [1] Cathine: interdite quand sa concentration dans l’urine dépasse 5 microgrammes par millilitre.
  • [2] Ephédrine et méthyléphédrine: interdites quand leurs concentrations respectives dans l’urine dépassent 10 microgrammes par millilitre.
  • [3] Epinéphrine (adrénaline): n’est pas interdite à l’usage local, par ex. par voie nasale ou ophtalmologique ou co-administrée avec les anesthésiques locaux.
  • [4] Pseudoéphédrine : interdite quand sa concentration dans l’urine dépasse 150 microgrammes par millilitre. 
  • [5] Bupropion, caféine, nicotine, phényléphrine, phénylpropanolamine, pipradrol, et synéphrine: Ces substances figurent dans le Programme de surveillance 2017 et ne sont pas considérée comme des substances interdites.

 

Haut de page

 


S7 NARCOTIQUES

Ce qui suit est interdit :
 
Buprénorphine;
Dextromoramide
;
Diamorphine (héroïne)
;
Fentanyl
et ses dérivés;
Hydromorphone;
Méthadone
;
Morphine
;
Nicomorphine
;
Oxycodone
;
Oxymorphone
;
Pentazocine
;
Péthidine
.

 

Haut de page

 


S8 CANNABINOÏDES

Ce qui suit est interdit:

  • Δ9-tetrahydrocannabinol (THC) naturel, par ex. cannabis, haschisch et marijuana, ou synthetique.
  • Cannabimimétiques, par ex. “Spice”, JWH-018, JWH-073, HU-210.

 

Haut de page

 


S9 GLUCOCORTICOÏDES

Tous les glucocorticoïdes sont interdits lorsqu'ils sont administrés par voie orale, intraveineuse, intramusculaire ou rectale.

 

Haut de page