Organisation Nationale Anti Dopage (ONAD) Fédération Wallonie-Bruxelles

Sportif amateur


Des sportifs concernés

Les termes utilisés ci-dessous sont propres à l'ONAD de la Communauté française et ne font pas référence aux termes employés par l’ADEPS ou toute autre organisation sportive.

La définition de sportif amateur est reprise à l’article 1, 65° de notre décret : elle vise tout sportif qui n’est pas un sportif d’élite.
Concrètement cela signifie que tout sportif, quel que soit son niveau, qui n’a pas reçu une notification spécifique de notre ONAD pour être inclus parmi les sportifs d’élite de la Communauté française, est un sportif amateur au sens de notre programme antidopage.

Cela signifie donc que la catégorie « sportif amateur » se compose notamment des sportifs suivants:

SPORTIF EN PLEIN DÉVELOPPEMENT

Vous vous entrainez en visant une carrière sportive professionnelle.

Le dopage vous concerne.

Comment vous préparer à une carrière sans dopage ?

  • Entourez-vous de personnes de confiance. Les personnes qui vous guident et influencent vos décisions doivent être fiables et informées sur le dopage et les risques pour votre santé.
  • Informez-vous sur le dopage et ses risques. Gagner en risquant votre santé n’est pas une option.
  • Renseignez-vous sur les produits que vous consommez et sur ce que votre entourage vous donne et vous conseille. C’est vous qui serez contrôlés, peu importe si la substance vous a été fournie à votre insu, le résultat positif découlera de votre responsabilité et c’est vous qui serez jugés. De plus, c’est sur votre santé que la substance aura des effets négatifs.
  • Posez des questions. Dans le doute, demandez. Aucune question n’est prise à  la légère. Se protéger dès le début, c’est éviter les ennuis après.

 

ASPIRANT SPORTIF PROFESSIONNEL / SPORTIF SEMI PROFESSIONNEL

> Vous pratiquez un sport et participez à des compétitions de manière régulière.
Certaines de ces compétions peuvent se dérouler à l’étranger ou accueillir un public international.

> Vous avez un contrat de sportif rémunéré à temps partiel auprès d’une institution sportive.

Mais vous n’avez pas reçu de notification de notre ONAD pour vous inclure parmi les sportifs d’élite de la Communauté française.

Le dopage vous concerne.

Comment vous protéger au maximum ?

  • Prévenez votre médecin, votre pharmacien et tout autre physicien de votre activité sportive afin que les traitements qui vous seront administrés ne contiennent pas de substance interdite.
  • Vérifiez tout de même qu’aucune substance ne soit présente dans vos traitements et vos consommations.
  • Demandez-nous ! Nous sommes là pour répondre à vos questions.

Et toujours: entourez-vous de personnes de confiance, vérifiez la provenance et le contenu de ce que vous consommez, et posez des questions dès que vous doutez.

 

AUTRES SPORTIFS

Les chances que vous soyez soumis à un contrôle antidopage sont faibles mais restent présentes (piste, salle de sport, compétition locale, etc.).

Restez donc vigilants !

Informez-vous sur le dopage et ses risques, et sur les produits que vous consommez.

En effet, compléments alimentaires, compléments nutritionnels, et boissons énergétiques sont souvent consommés de manière inadéquate et peuvent entrainer d’éventuels effets indésirables et conséquents pour votre santé.


Des contrôles antidopage

En Fédération Wallonie-Bruxelles, tout sportif est susceptible d’être sélectionné pour un contrôle antidopage lors d’une compétition, et ce, quel que soit son niveau.


Des procédures de contrôle adaptées

AUX SPORTIFS MINEURS

Les sportifs mineurs, ou les personnes qui n’ont pas la capacité juridique, doivent être accompagnés par au moins un de leur représentant légal, ou par une autre personne habilitée à le faire.

AUX SPORTIFS PORTEURS D’UN HANDICAP
Les sportifs porteurs de handicap pourront toujours demander à être assistés par une personne de leur choix lors d’un contrôle antidopage.

 

Haut de page

 


Une procédure spécifique en cas de prise de médicaments et de traitement

Afin de pouvoir se soigner ou de suivre un traitement nécessitant l’utilisation d’une substance ou d’une méthode interdite sans risque d’avoir un résultat de contrôle antidopage positif, tout sportif peut introduite une demande d’Autorisation d’Usage à des fins Thérapeutiques (AUT).

Pour le sportif amateur, excepté les sportifs de Haut Niveau*, cette demande peut être introduite après la participation à une compétition.
Le sportif de Haut Niveau (ADEPS) devra, pour sa part, introduire la demande d’AUT au moins 30 jours avant de participer à une manifestation sportive.

Pour plus de détails sur la procédure de demande d’AUT, rendez-vous sur la page AUT.

* En référence à la dénomination ADEPS, définie à l’article 12 du décret du 8 décembre 2006 visant l’organisation et le subventionnement du sport en Communauté française. Les sportifs de haut niveau ont l’obligation de soumettre une demande d’AUT au plus tard 30 jours avant la manifestation sportive, la compétition sportive, ou l’entrainement sportif pour lequel l’autorisation est demandée.

 

Haut de page

 


Des violations et des sanctions

Voici en résumé, la liste des infractions et les sanctions associées:

Pour le détail de chaque violation, rendez-vous sur la page Le dopage.

 

Haut de page