Organisation Nationale Anti Dopage (ONAD) Fédération Wallonie-Bruxelles

P2. Béta-bloquants

Définition

Les bêta-bloquants inhibe l’activité des hormones de stress endogènes (adrénaline et noradrénaline).
Ils ont un effet sédatif sur le cœur et les vaisseaux sanguins préviennent la nervosité et diminuent les tremblements musculaires.

Effets
 
Les bêta-bloquants bloquent les récepteurs activés par l’adrénaline et la noradrénaline et inhibent l’action des hormones de stress.
Ils ont donc un effet calmant et diminuent la tension artérielle et la fréquence cardiaque au repos/
Ils préviennent également la nervosité et réduisent nettement les tremblements des mains.

Effets secondaires

Les béta-bloquants inhibent les activités du système nerveux sympathique, or celui-ci jour un rôle important puisque cette partie du système nerveux autonome prépare l’organisme à l’effort.
De plus, la diminution de la fréquence cardiaque peut entrainer, dans des cas extrême, l’apparition d’une insuffisance cardiaque.

Parmi les autres effets secondaires, on trouve aussi :

  • Crises d’asthme;
  • Troubles de l’érection;
  • Fatigue et tendance suicidaire.

Disciplines concernées

De par leur effet calmant, leur capacité à réduire la fréquence cardiaque et d’empêcher les tremblements musculaires, les bêta-bloquants sont essentiellement recherchés dans les disciplines sportives où la précision et la concentration sont essentielles (ex : sports de tir, tir à l’arc , fléchettes, golf, billard,…)
Atténuant également l’anxiété, leur utilisation est également interdite dans les sports moteur et dans le ski (saut à ski, saut freestyle/halfpipe et le snowboard halfpipe/big air).