Organisation Nationale Anti Dopage (ONAD) Fédération Wallonie-Bruxelles

S1. Agents anabolisants

Définition

Le groupe des anabolisants renferme 2 sous-catégories :

1) Stéroïdes anabolisants androgènes (SAA) exogènes ou endogènes
Le groupe des SAA comprend des hormones stéroïdes, telles que l'hormone sexuelle masculine testostérone, ainsi que des substances dont l'action est similaire à celle de la testostérone. Ces substances peuvent être des stéroïdes anabolisants androgènes synthétiques et administrés à l'individu par voie exogène, ou produits naturellement par l'organisme humain, donc endogènes.

2) Autres agents anabolisants, tels que les bêta-2 agonistes (ex :Clenbutérol), ayant des effets anabolisants sur les muscles, ou les modulateurs sélectifs des récepteurs aux androgènes (SARMs).

Effets des anabolisants


L'administration d'anabolisants stimule la production des protéines par l'organisme. Ils diminuent le temps nécessaire à la régénération et la proportion de graisse dans le corps. Mais ils agissent aussi sur les caractéristiques masculines du corps, par «action androgène».
Cependant, la recherche n’a pas encore totalement pu dissocier complètement les effets anabolisants des effets androgènes (androgène = provoquant l'apparition et le développement des caractères sexuels mâles) indésirables de ces anabolisants de synthèse.

Effets secondaires

* Effets secondaires « physiques »

Les anabolisants peuvent être à l’origine de changements physiques irréversibles mais peuvent également entrainer des affections cardiovasculaires et hépatiques, des perturbations du métabolisme lipidique et la rétention d'eau dans les tissus :

  • Artériosclérose (par détérioration du profil lipidique sanguin), accident vasculaire cérébral ou infarctus du myocarde
  • Maladie hépatique grave, voire cancer du foie;
  • Réduction de l’élimination du sodium, accroissant la rétention d’eau et engendrant de ce fait une prise de poids.

ATTENTION : pour neutraliser ces effets secondaires dus à la prise d’anabolisants, ils sont souvent associés à la prise d’autres médicaments (ex : diurétiques) qui eux aussi entrainent des effets secondaires.

* Effets secondaires « psychologiques »

Les effets psychologiques de la prise d’anabolisants sont assez variés. Il peut provoquer des changements positifs de l'état psychologique (hausse de la motivation à la performance et de l'euphorie), ou négatifs (augmentation de l'irritabilité, des sautes d'humeur fréquentes et de l'agressivité). Ces effets secondaires psychologiques peuvent également poser des problèmes pour l'entourage de l'individu consommant des anabolisants.

  • Dépression (trouble psychique caractérisé par une humeur excessivement déprimée et accompagnée d'un manque d'énergie)
  • Agressivité :
  • Libido : L'abus de stéroïdes anabolisants peut entraîner une forte augmentation du désir sexuel ou se traduire par une perte de la libido ou même, chez les hommes, par un dysfonctionnement érectile.
  • Potentiel de dépendance : Risque de dépression à l’arrêt de la consommation de ces produits

* Effets secondaires « spécifiques à l’homme »

Les agents anabolisants ont des effets touchant spécifiquement la gente masculine et agissant sur :

  • La virilité : atrophie testiculaire accompagnée d'une baisse de la production de spermatozoïdes. Peuvent également survenir :  une diminution de la libido,     des problèmes d'impuissance sexuelle et même la stérilité
  • L’apparence physique : Risque d’apparition d'acné, mais les anabolisant peuvent également avoir des effets féminisants sur le corps (gynécomastie).
  • La croissance : Chez l’adolescent, la prise d’anabolisant peut engendrer un arrêt prématuré de la croissance

* Effets secondaires « spécifiques à la femme »

Les agents anabolisants ont des effets sur la féminité virilisant chez la femme, dont les symptômes sont

  • développement d'une stature masculine et de traits du visage masculins,
  • acné,
  • apparition d'une barbe,
  • voix plus grave en raison du grossissement du larynx,
  • troubles menstruels et hypertrophie clitoridienne (irréversible).

Les seins peuvent présenter une involution mammaire du fait de la modification subite de la répartition du tissus adipeux, et le risque d'apparition d'un cancer du sein augmente.

La formation de kystes et des malformations dans l'utérus représentent d'autres effets secondaires indésirables.

Disciplines sportives concernées

Comme les anabolisants stimulent la croissance musculaire, leur utilisation est particulièrement répandue dans les disciplines sportives où la force, la force-vitesse ou la masse musculaire jouent un rôle décisif en compétition. Comme ils raccourcissent en plus le temps de régénération, ils sont également intéressants pour les athlètes d'endurance qui tentent de mieux maîtriser leur volume d'entraînement en prenant des anabolisants. Contrairement aux sports de force, les anabolisants ne sont utilisés qu'à des doses très faibles pour éviter qu'une croissance excessive de la masse musculaire n'ait des effets négatifs sur leurs performances sportives.