Organisation Nationale Anti Dopage (ONAD) Fédération Wallonie-Bruxelles

Procédure spécifique au traitement de l'asthme

Assurez-vous d’avoir lu attentivement le contenu de la page AUT pour une information complète.

La plupart des traitements pour l’asthme sont autorisés.
Une AUT ne sera pas encore nécessaire pour les corticoïdes, le formétérol, et le salbutamol par inhalation et en dose thérapeutique.

En cas de contrôle du dopage, il suffit de déclarer la prise de ces substances au médecin contrôleur. L’organisation antidopage responsable du contrôle vérifiera si la concentration retrouvée dans l’échantillon coïncide avec les taux d’une utilisation thérapeutique de la substance.

Si en revanche vous devez utiliser une substance qui se retrouve sur la liste des substances et méthodes interdites, voici les différentes étapes à suivre :

> Remplissez le formulaire avec votre médecin.
En annexe, joignez-y un rapport pneumologique récent (maximum 1 an), ainsi qu’une preuve de diagnostic (avec résultats détaillés, et graphiques des tests).

> Critères minima pour que votre dossier soit complet et traité par la Commission AUT :
En s’assurant de respecter les pratiques médicales actuelles, le dossier contiendra les informations suivantes :

  1. Un historique médical complet
  2. Un rapport détaillé de l’examen médical, avec attention particulière pour le système respiratoire
  3. Un rapport de spirométrie avec les mesures du pourcentage de VEF1 (Volume Expiratoire Forcé)
  4. En cas de blocage des voies respiratoires, la spirométrie devra être répétée après inhalation d’un Béta 2-agoniste à courte durée d’action pour démontrer la réversibilité de la bronchoconstriction
  5. S’il n’y a pas de blocage réversible des voies respiratoires, il faudra effectuer un test de provocation bronchique afin de prouver la présence d’une hypersensibilité des voies respiratoires
  6. Le nom précis, la spécialité, et l’adresse (y compris le numéro de téléphone, adresse e-mail et fax) du médecin ayant procédé aux examens.


> Ne seront pas considérés comme preuve suffisante par la CAUT:

  • Un certificat médical seul
  • Les mesures de débit de pointe
  • Les tests d'allergies (RAST, tests cutanés)
  • Une augmentation du eNO


> Pour être considéré comme une preuve concluante, il est demandé de fournir l'un des tests suivants (toujours joindre les résultats détaillés du test):

  • Test bronchodilatateur positif
  • Test pharmacologique de provocation positive (métacholine, histamine), chacun spécifiant PC20 exacte ou la valeur PD20
  • Test de provocation à l'effort
  • Test d’hyperventilation volontaire eucapnique (EVH)


ATTENTION! Toute demande d'une substance interdite par inhalation devra être accompagnée d’une justification clinique de non utilisation d’une substance alternative autorisée (formotérol, salbutamol, salmétérol et / ou corticostéroïdes par inhalation).

Enfin, assurez-vous avant tout, de déclarer toute substance utilisée au médecin contrôleur lors du contrôle du dopage.