Organisation Nationale Anti Dopage (ONAD) Fédération Wallonie-Bruxelles

Cortisone et Glucocorticostéroïdes

Assurez-vous d’avoir lu attentivement le contenu de la page AUT pour une information complète.

Les injections intramusculaire et intraveineuse exigent une autorisation à des fins thérapeutiques, de même que les corticostéroïdes administrés par voie orale ou rectale.

L’utilisation de glucocorticostéroïdes doit toujours être déclarée lors de contrôles antidopage en compétition.
L’organisation antidopage responsable du contrôle pourra alors comparer la concentration contenue dans l’urine prélevée avec le taux d’utilisation thérapeutique déclaré.