Organisation Nationale Anti Dopage (ONAD) Fédération Wallonie-Bruxelles

faq

Réponses à vos questions

  • Comment savoir que le médicament que je prends est interdit ?

En consultant le site du Centre Belge d’Information Pharmaceutique www.cbip.be, celui-ci vous permet de saisir à l’aide d’un clavier virtuel, la première lettre du nom commercial ou de la substance active recherchée.

Une fois le médicament trouvé, vérifiez si celui-ci possède ou non le sigle « D » ou « d », qui signifie qu’il est présent sur la liste des substances interdites en sport.

En positionnant votre souris sur l’icône « D » ou « d », un lien hypertexte vous précise les interdictions spécifiques à ce médicaments ou à cette substances.

Ce site internet est mis à jour chaque mois en collaboration avec le CBIP et la Communauté flamande.

 

  • Qu’est-ce qu’une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) ?

Les sportifs, comme tout le monde, peuvent tomber malades ou présenter des conditions qui exigent l’usage de certains médicaments.

S’il se trouve qu’une substance à laquelle un sportif doit avoir recours pour traiter sa condition est inscrite sur la Liste des interdictions, une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques peut lui permettre de prendre le médicament nécessaire.

 

  • Quels sont les critères pour obtenir une autorisation d’usage des fins thérapeutiques ?

Le sportif subirait un préjudice de santé important si la substance ou la méthode interdite n’était pas administrée,

L’usage thérapeutique de la substance ne devrait produire aucune amélioration significative de la performance,

Il n’y a pas d’alternative thérapeutique raisonnable pouvant se substituer à la substance ou méthode normalement interdite.

 

  • Que puis-je faire si un contrôle du dopage m’est notifié alors que je fais usage d’une substance interdite sous autorisation d’usage à des fins thérapeutiques ?

En remplissant le formulaire de contrôle du dopage, assurez-vous que vous déclarez la substance ou le médicament utilisé et précisez bien qu’une AUT vous a été accordée. Si vous avez la copie du certificat d’approbation d’AUT, il est même préférable, mais pas obligatoire, de la présenter à l’agent de contrôle du dopage.